RSS

Joan Jett – La reine du rock –

14 janvier 2012

Bio'

Les cheveux noirs courts, des  bottes en cuir et un regard perçant, c’est ainsi qu’on pourrait décrire Joan Jett. Née à Philadelphie le 22 septembre 1958, Joan Marie Larkin de son vrai nom, est une chanteuse de rock américaine. Icône du rock féminin, elle est surtout connue pour sa reprise du titre  » I Love Rock’ n ‘ Roll » dont elle fera un hit international en 1982.

Sa démarche déjà, c’est ce qu’on remarque en premier, elle regarde droit devant elle, ignore les journaliste. Un sourire ironique  parfois éclaire son visage fin. C’est sans aucun doute sa personnalité en plus de sa voix et de sa présence incroyable sur scène qui fait d’elle ce modèle, cette reine du rock que tout le monde aimerait rencontrer un jour dans sa vie

 

Biographie :  » Je pense que quand une fille dit qu’elle va jouer du rock n ‘roll, elle déclare qu’elle est propriétaire de sa sexualité et qu’elle va en faire ce qu’elle veut et non ce que les hommes veulent en faire.  » – Joan Jett - 

 

De la jeune rebelle à la guitariste :

A 13 ans, Joan Jett déménage à Hollywood en Californie où elle traîne régulièrement dans une boîte de nuit qu’elle aprécie particulièrement :   » Tout le monde était très androgynes, les garçons étaient maquillés, tous les ados qui dansaient rayonnaient. Ils étaient vraiment cool pour moi.

Joan Jett - La reine du rock -  dans Bio' internationalheroes-146x150

Kim Fowley dans les années 70.

«  confie-t-elle. C’est dans cette même boîte qu’elle découvrira Suzie Quatro, une des premières rockeuses,  qui deviendra très vite son modèle :  » En écoutant ses chansons je me disais :  » C’est une fille qui le fait, c’est une fille qui joue du rock.  » et je savais que si elle l’avait fait, ça voulait dire que je pouvais le faire aussi, et qu’il y avait d’autres filles à Holywood qui voulaient le faire. « raconte la rockeuse lors d’une interview.

Quelques mois après son déménagement, une de ses amies la présente à Kim Fowley, un prodcuteur américain.   » J’était très naïve. J’ai donc un peu parlé à Kim et lui ai dit que je jouais de la guitare et que je voulais  former une bande composée entièrement composée de filles «  explique-t-elle,  » Il m’a demandé si j’avais des cassettes démo. Je ne savais même pas ce qu’était une cassette démo. « .

 

De la guitariste à la rockeuse  ( The Runnaways ) :

Au début, il y avait Joan qui avait réussi à convaincre Kim Fowley, le producteur, de l’aider à monter son projet. Il lui manquait à présent seulement des filles avec qui jouer.

C’est Sandy West qui arriva la première, elle était venue à Hollywood pour sortir et reconnut Kim Fowley.  «  Elle s’approcha de lui et dit : « Je suis Sandy. Je joue de la batterie dans un groupe avec des gars, mais je veux faire mon propre groupe de filles.  » Cette conversation était totalement séparée de la mienne. «  se rapelle Joan Jett.  Les deux musiciennes sont donc entrées en contact et se sont entraînées dans une salle. Quelques répétitions après, Kim Fowley pu entendre le résultat et décida qu’il était temps de faire auditionner d’autres musiciennes pour les faire entrer dans le groupe. C’est ainsi que se fonda   » The runnaways  » et par la même occasion, fit débuter la brillante carrière de Joan Jett.

Le groupe formé et après une tournée en Amérique, en Angleterre et en Europe qui reste un mauvais souvenir pour les membres du groupe : «  Nous sommes passés par beaucoup de merde en Amérique et en Angleterre. Bien qu’ils furent plus compréhensifs et réceptifs en Angleterre, nous sommes vraiment passées par beaucoup de merde. « , puis en 1977, The Runnaways est arrivé au Japon. Etrangement le groupe connut un énorme succès au Japon et beaucoup moins en Amérique. Les Japonnais étaient littéralement sous le charme des musiciennes et n’ont pas hésité à

The-Runaways-Live-In-Japan-1977-106x150 Cherri Curri dans Bio'

L'affiche des Runnaways au Japon en 1977

l’exprimer tout au long de leur séjour. Joan Jett  raconte cet accueil phénoménal et inattendu :  » Lorsque nous sommes arrivées au Japon, ils se comportaient comme si nous étions les Beatles, toutes les filles étaient réellement fans. « . Elles furent également très acclamées en Scandinavie  » Partout ailleurs,  les personnes dans le public criaient des choses désobligeantes. Mais ce n’était pas le cas au Japon et en Scandinavie. « 

Le groupe a dû subir les critiques et les moqueries d’énormément de personnes, plus particulièrement des hommes qui n’acceptaient pas le fait qu’elles étaient des femmes qui jouaient du rock.  » Il y a beaucoup de gars qui nous ont emmerdé, et qui ont été très cruels. » explique-t-elle,  » J’ai souvent entendu d’autres groupes dire qu’ils n’arrivaient pas à croire qu’ils devaient partager leur scène avec une chienne. « .  Joan Jett considère que ces moqueries étaient une simple défense des hommes qui se sentaient menacés lorsqu’ils les voyaient apparaître sur scène :  » Je pense que quand une fille dit qu’elle va jouer du rock n ‘roll, elle déclare qu’elle est propriétaire de sa sexualité et qu’elle va en faire ce qu’elle veut et non ce que les hommes veulent en faire. Certaines personnes trouvent ça vraiment menaçant. ».

Les Runnaways se sont séparées en 1979 en raison de leurs divergences musicales. Plusieurs filles voulaient se diriger vers un style de rock plus lourd tandis que Joan Jett et d’autres musiciennes préféraient rester dans le punk-rock :  » Du coup j’ai dit : « Okay. Disons nous juste au revoir.  ».  » explique la rockeuse.

Image de prévisualisation YouTube

 

De la jeune rockeuse à la légende ( Joan Jett and The Blackhearts ) :

Quelques temps après la fin de  » The Runnaways  » en 1979, le groupe dénommé :  » Joan Jett and The Blackhearts  » se fonda. Au départ, Joan rencontra Kenny Laguna, son futur manager, avec qui elle écrira plusieurs chansons  :  » Nous nous comprenions très bien. Il était capable de percevoir toutes les adversités auquelles j’ai été confrontée. « . Elle lui demanda par la suite de produire les chansons qu’ils avaient écrites tous les deux, ce qu’il fit. Mais aucune maison de disque ne souhaitait s’occuper de la gestion. « Beaucoup disaient que je n’avais pas de talent, que je n’avais rien.

o0vtiyhbcv9nyib0-300x222 I Love Rock' n ' Roll

Joan Jett and the Blackhearts

Alors Kenny m’a coincé à la gestion. «  raconte-t-elle. Un peu plus tard, Joan Jett expliqua à son manager quelle voulait créer un autre groupe de rock, mais pas uniquement composé de filles, car elle ne désirait pas redevoir  faire face à tous les jugements qui étaient survenus pendant la période des Runnaways. Un groupe se forma donc :  » Je ne me souviens pas si nous avons fait auditionner les musiciens. Ce que je sais par contre, c’est que le groupe s’est créé rapidement, sans réelles complications. » confie-t-elle.

C’est avec ce groupe dans lequel elle se trouve encore aujourd’hui, qu’elle a reprit la chanson  » I love Rock’n'Roll  » et en a fait un hit international en 1982 et a écrit ou encore reprit plusieurs autres chansons qu’elle a rendu connues grâce à sa voix et à sa personnalité de rockeuse qui a séduit un public international.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

De la légende à la mère du rock :

Joan Jett a récemment sorti un nouvel album, dans lequel on retrouve sa voix de rockeuse qui fait d’elle une véritable légende. «  Il englobe plus que ce que j’écris habituellement, je parle de tout, plus particulièrement du sexe et des relations amoureuses, je suis vraiment fière de cet album. « . Elle reste actuellement une icône du rock féminin, une des seules femmes à s’être rebeller pour pouvoir jouer un style de musique prétendue uniquement destinée aux hommes.

Photos  : » Ma guitare est une prolongation de moi même «  

 

Joan-Jett-joan-jett-17944855-377-570-99x150 Interview Joan Jett

Joan Jett dans les années 70.

joan-jett1-150x150 Jett

Joan Jett dans les années 80.

p05393p414f1-103x150 Joan

Joan Jett dans les années 90.

joan-jett-uncut-in-the-rockies-dvd-da253-150x150 Joan Jett

Joan Jett dans les années 2 000.

joan_jett-150x150 Joan Jett and The Blackhearts

Joan Jett aujourd'hui.

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Les vidéos :  » Sans le Rock, je serais probablement morte ou en prison. « 

 

I Hate myself for loving you :

Image de prévisualisation YouTube

 

Crimson and Clover :

Image de prévisualisation YouTube

 

Pour en savoir plus :

Un film est sorti en 2010 :  » The Runnaways  » retraçant l’ascension du groupe dans les années 70. Un film qui vous apprendra plus que n’importe quelle biographie sur Joan Jett – ou sur Cherrie Currie, la chanteuse des Runnaways.

 

affiche-The-Runaways-202x300 Kim Fowley

Affiche du film : " The Runnaways "

 

Ton avis :

Pour toi Joan Jett est :

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
, , , , , , , , , , ,

À propos de clashofstudents

Un journal virtuel pour les ados.

Voir tous les articles de clashofstudents

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Joan Jett – La reine du rock –”

  1. Gladys Dit :

    Super article! Dommage qu’un lien ne soit pas disponible pour le partager sur facebook. ;)

Laisser un commentaire

Rendez-vous de l'Appre... |
chacha: son blog |
ACTUALITE, JEUNESSE, BLAGUES! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le site de Ma Bimbo!
| L'Allemand ? Mag ich !
| un jour sans fin